Acheter, c’est voter !


#Block Friday, 29 nov. 2019
#Décroissance

Ai-je réellement besoin de faire cet achat ? Suis-je informé(e) des conditions de fabrications ? Des matériaux utilisés ? Des impacts que cela a pu avoir pour le produire, sur les ressources, sur les hommes ?
Est-il possible de l’acheter d’occasion ? S’il s’agit du remplacement d’un produit, ce dernier est-il réparable ?

Moins tu consommes, moins tu cautionnes le système actuel. Un système économique basé sur une croissance illimitée, alors que les ressources de notre planète sont elles limitées. Chaque individu peut imposer cette limite manquante, avec son pouvoir d’achat. Prendre la mesure et la responsabilité de ses actes en société. Ralentir ou arrêter la surconsommation, c’est-à-dire aller vers la décroissance.

Avoir le dernier truc à la mode ? La dernière version ? En plusieurs exemplaires ? Pour quoi faire ? … être le portefeuille d’une grande entreprise qui offre des conditions de travail et des salaires irrespectueux ? Qui pollue la planète, ne se souciant que de ses actionnaires et de ses bénéfices ?

Le consommateur, dernier maillon de la chaîne de surconsommation, a par son acte d’achat un pouvoir décisionnel, un pouvoir politique. Il peut décider de ce qui est possible. Alors optons pour un sytème reconnecté à l’essentiel, à l’environnement, à l’humain. Un système qui a du sens, en harmonie avec notre planète. Faisons attention à nos gestes et à leurs conséquences, soyons le changement que nous souhaitons. Alors ce vendredi (et les autres jours), #BlockFriday.